Publié dans Je cuisine! Enfin j'essaie!

Tajine de veau citron/abricot/miel Cookeo 

Tajine de veau citron/abricot/miel Cookeo 

 

INGREDIENTS 

  • 800 g de veau en morceaux

  • 5  pommes de terre coupé en 4

  • 4 carottes coupé en rondelles epaisses.

  • 4 champignons frais coupé en lamelle

  • 125 g d’olives dénoyautées

  • 1 oignon

  • 1 citron

  • 10 abricot séchés

  • 1 dose de safran

  • 1 c. à c. de cumin en poudre

  • 1 c. à c. de cannelle en poudre

  • 1 c. à c. de gingembre en poudre

  • 1 c. à s. de miel liquide

  • 3 c. à s. D’huile d’olive



Préparations 

  • Faites dorer les morceaux de veau dans le cookeo avec l’huile d’olive.

  • Ajoutez l’oignon émincé et les épices, continuez la cuisson 2 min. Ajoutez les abricot et un citron coupé en quatre 5 min.

  • Versez 30 cl d’eau.

  • Couvrez et laissez mijoter à feu doux environ 10 min en mode cuisson sous pression.

  • Pendant ce temps, épluchez les pommes de terre, carottes et champignons coupez-les.

  • À la fin des 10 min de cuisson de la viande, versez les pommes de terre, carottes, champignons dans le cookeo avec les olives et le miel.

  • Mélangez et poursuivez la cuisson pendant encore 10 min sous pression.

  • En fin de cuisson, retirer le tajine laisser la sauce en mode doré 5 min pour la réduire et servez aussitôt.

Bonne dégustation 😊

Publié dans Tests / Sponso /Concours

Concours Facebook brosse à dents sonicare for kids connectée de Philips Avent

L’application interactive motive les enfants au brossage

L'application interactive motive les enfants au brossage

L’application Philips Sonicare For Kids se synchronise avec la brosse à dents de votre enfant pour l’aider à se familiariser avec l’hygiène buccodentaire par le jeu. Le coach de brossage de votre enfant l’encourage à se brosser les dents plus longtemps et efficacement. Chaque séance commence par des instructions visuelles claires expliquant les bonnes techniques de brossage. La fonction de suivi des progrès de l’application enregistre les performances globales. Les enfants apprennent tout en s’amusant, et les parents peuvent suivre les progrès de leurs enfants entre deux visites chez le dentiste.

thumbnail_PHILIPS_SfKIDS_HX6321_03_ LIFESTYLE 4_JAN 2016

#CONCOURS pour la journée mondiale de la santé buccodentaire je vous propose de gagner la brosse à dents sonicare for kids connectée de Philips Avent pour vos loulous 😊
– 2 tailles de tête de brosse (adaptée à la forme de leurs bouches)
– 2 modes (plus de 3 ans et plus de 7 ans) pour un brossage adapté à chaquz âge.
– Une connectivité ludique via bluetooth et le premier coach de brossage Sparkly.
– 8 autocollants amusants pour personnaliser sa brosse à dents.

F400072216-FIL-global-001
– Un kidtimer la durée du brossage augmente pour atteindre les 2 minutes et un kidpacer pour indiquer, par une mélodie qu’il faut changer de zone toutes les 30 secondes.

 

Participation uniquement sur facebook

Modalités de participation
– Aimer les pages Philips Avent et La maman de Loulou et Bouboune
– Partager le concours en mode PUBLIC (n’oubliez pas)
– Commenter le concours en invitant des ami(e)s à participer et m’indiquer pour qui vous souhaitez gagner cette super brosse à dents.

Bonne chance à tous
Concours du 20/03/17 au 27/03/17 20h

thumbnail_PHILIPS_SfKIDS_HX6321_03_ LIFESTYLE 3_JAN 2016
Publié dans petite pensée

Je t’ai perdu !

Presque 1 an après, j’arrive enfin à poser des mots sur les maux.

Il y a quelque temps j’écrivais  » j’ai failli la perdre  »  aujourd’hui, je t’ai perdu.

J’ai perdu la personne qui me connaissait le plus, incontestablement, qui m’aimait le plus également !

J’ai perdu en route beaucoup de choses… 

Durant 11 mois qui se sont écoulés, la vie à continué… Elle ne sera plus jamais la même sans toi. Comment elle pourrait l’être, sans une partie de moi…

Je me rappelle avoir écrit, j’ai failli la perdre, les larmes aux yeux, de la première à la dernière lettre. J’étais tellement malheureuse de te voir chaque jour souffrir.

Là maintenant, quand j’écris ce texte, mes larmes ne coulent pas ! Non pas parce que je ne suis pas triste…Non loin de là… Mais parce que 11 mois après je n’y crois toujours pas !

Je t’ai perdu.

Pour moi, c’est impossible, que tu ne sois plus là, c’est impensable, irréaliste ! J’ai eu durant 11 mois chaque jour ce réflexe et cette habitude de vouloir prendre le téléphone et te parler ! Ce réflexe disparaît peu à peu et je réalise peu à peu que je t’ai perdu.

J’ai besoin de te parler, j’ai besoin de t’entendre. J’ai à 34 ans encore besoin de toi! Depuis que tu n’es plus là rien ne va. J’enchaîne les emmerdes malgré moi. Je ne sais pas à qui parler, à qui je peux me confier ? Tu étais là seule qui me comprenais sans jamais me juger. 

La première année sans toi arrive dans quelques jours. Une année à pleurer, à rire, à vivre. 
Je n’y pense pas parce que ça me fait trop mal…alors je me mens à moi-même, je joue la comédie. Tout va bien, tu es toujours là! Je t’imagine voyager loin de moi, je t’imagine danser et rire avec papa… Mais c’est faux bordel ! Lui il voyage et danse avec une autre… 

Pourquoi je fais ça ?

Mon dieu maman, j’ai mal au coeur, j’ai mal en ventre, j’ai mal au plus profond de moi. 

Chaque semaine je vais te voir dans ta nouvelle maison, comme un robot, j’embrasse ta photo sur la pierre froide,j‘arrose les plantes,machinalement, je répète ces gestes, sans imaginer que tu es là en dessous. 

On a fêté les 13 ans de loulou jeudi. Comment ne pas penser à toi ? 

J’avais 21 ans et c’était toi qui étais là le jour où je lui ai donné la vie pour la première fois.

Tu m’as donné toute ta force et ton courage sans me quitter des yeux durant 14 heures. Tu as vu mon fils avant moi et tu étais tellement fière. 

Qu’importe où tu es aujourd’hui, je sais que tu es là ! 

À chaque rêve, à chaque réveil, à chaque moment de la journée.

 Tu es le nuage en forme de cœur dans le ciel.

Tu es le papillon qui se pose sur ma main quand je pleure sur ta tombe.

Tu es la chaleur du rayon de soleil qui réchauffe ma peau.

Tu es chaque jour dans les yeux de mes enfants. 

 Je t’aime maman.

Publié dans Carnet de voyage

Je vous emmène aux îles Canaries CARNET DE VOYAGE

 

L’île de Fuerteventura, c’est du sable et mer à l’état pur. Elle offre des plages paradisiaquesDes superbes plages de sable blanc qui tranchent avec le sable noir des plages volcanique plus nombreuses. Avec ces 150 km de plages, que ce soit pour une ballade romantique sur le bord de mer ou pratiquer des activités aquatiques, déguster du poisson frais ou les meilleurs tapas de l’île, il y en aura pour tous les goûts. 

C’est le printemps toute l’année… À 3h 30 de vol, pas la peine d’aller à l’autre bout du monde pour retrouver un peu de chaleur et de soleil en hiver.

Il pleut 5 jours par an ! 

Il a plu les deux premiers jours de notre séjour, de la pluie et du vent, la tempête. Les habitants étaient tellement étonnés qu’ils sont restés dehors à contempler la pluie… ;) heureux de voir un peu d’eau. Nous nous l’étions moins. Après ces deux jours de pluie, il a fait très bon 25 degrés en moyenne. Il y a toujours un peu de vent, mais ce n’est pas comparable à chez nous… Ou la moindre rafale de vent nous donne la migraine.

 L’archipel est composé de sept îles principales d’origine volcanique réparties d’est en ouest : Lanzarote, au relief fortement marqué par un volcanisme récent et encore actif, Fuerteventura, assez plate, très aride et la plus proche du continent, Tenerife, la plus grande, la plus peuplée et la plus élevée avec le volcan Teide, point culminant de l’archipel et de l’Espagne, Grande Canarie, au relief escarpé à l’intérieur de l’île, La Gomera, aux vallées encaissées, La Palma, la plus humide et la plus boisée de l’archipel, El Hierro, la plus petite et la plus sauvage. Autour de ses îles principales se répartissent des îles secondaires dont Alegranza, La Graciosa, Montaña Clara, Roque del Este et Roque del Oeste qui forment l’archipel de Chinijo situé non loin de Lanzarote, Los Lobos situé entre Lanzarote et Fuerteventura ainsi que plusieurs rochers et îlots, notamment sur les côtes du massif d’Anaga et face à la ville de Garachico sur Tenerife.

Source Wikipédia 

Ce que vous devez absolument voir à Fuerteaventura :

Le parc naturel des dunes de Corralejo:

Au nord de l’île très belles dunes s’étalent sur une dizaine de kilomètres. Sur les dunes du parc naturel, la mer turquoise d’un côté et le sable blanc de l’autre puis plus loin la plaine désertique de Fuerteventura…tout simplement magnifique.

Betancuria, le village romantique

C’est l’un des plus beaux villages de l’île. Autrefois capitale de Fuerteventura, Betancuria n’a rien perdu de son charme et de son authenticité.

El Cotillo Beach & Lagoons

Petite ville côtière superbe, authentique, loin des grandes structures hôtelières!…. Vaut le détour, côte sauvage avec belles plages, falaises… Le paradis des surfeurs.

Lajares

Pittoresque petit village de surfeurs. Ambiance détendue voir hippie. Boutiques d’artisanat local, bar, restaurant.

Mirador Morro Velosa

Un arrêt s’impose pour une vue à 360° de l’île et de son paysage montagneux et lunaire, panorama spectaculaire.

Une adresse restau à ne pas manquer :

Pincha Cabra Tapas Bar à Corralego

Très bonne adresse pour manger dans une ambiance authentique de Bar à Tapas. Le service est irréprochable. Excellent rapport qualité prix ! Mention spéciale pour le vin. Nous avons tellement bien mangé, qu’on y retourner deux fois en une semaine 😉

Un hôtel à fuir : hotel club caleta dorada

Le notre lol une horreur, pourtant j’en ai fait des hôtel mais celui là pffff 😦

Chambre vraiment médiocre, on savait que c’était vieillot mais ça nous déranger pas si l’hôtel était propre. On a eu froid la nuit malgré 3 couvertures dans la chambre ! Je n’ai jamais eu autant froid dans ma vie! Pourtant il fait 25 degrés la journée, les nuits sont fraîches mais quand même. C’est vraiment mal isolé!  Pas d’eau chaude pendant 5 jours même à minuit… impossible de nous laver dans ces conditions. J’ai du faire chauffer de l’eau au micro-ondes pour avoir de l’eau chaude ! Tu t’en passerais bien en vacances… Un serveur nous a changé de table au restaurant en nous criant dessus ! 

Surtout n’allez pas dans cette hôtel !

 

Voilà, j’espère que je vous ai donné envie d’aller visiter Fuerteaventura ou bien que je vous ai fait unpeu voyager avec cet article.

 

16508286_1231515993599588_4291390087972053451_n16508570_1231515600266294_7851430596489789730_n16508810_1231516330266221_7680039768846600380_n16641041_1233920196692501_868169238687436938_n16649120_1235938136490707_1386009812165720775_n16681495_1233920140025840_5938177322698968309_n16681503_1233919350025919_5530311797271794338_n16681851_1231515860266268_7152279388105433575_n16684129_1231515640266290_6377126799233567616_n16684193_1231515853599602_7430688785207165793_n16684314_1233920236692497_1709939361303898460_n16684333_1231515906932930_7504286116972624456_n16711564_1231515956932925_1779871848009688880_n16711968_1234522996632221_7419249113728209882_n16716193_1237012939716560_7017217068970697728_o16729025_1231515596932961_4285654219420739447_n16729136_1231516193599568_4244687200424241914_n16729295_1231515823599605_9137629979005523124_n16730529_1236985449719309_5385989754085761059_n16730624_1236985399719314_7559461836286644147_n16730653_1233920200025834_5965864703284902613_n

 

 

 

Publié dans Ma vie de maman

ça m’énerve et je le dis !

Ne te plains jamais de ta journée de travail, il y a des gens qui n’ont pas de travail !

Ne te plains jamais de tes enfants, penses à ceux qui n’en ont pas !

Ne râle pas non plus quand tes enfants ont attrapé la grippe, d’autres enfants sont vraiment malades!

Il ne faut pas faire boire du coca à tes gosses ! C’est de la maltraitance…

Ne fais pas de gaspillage, tu ne t’en rends pas compte, mais il y a des gens qui meurent de faim!

Malheur, vous mangez de la viande ? Moi, j’ai arrêté depuis que j’ai vu le reportage sur les abattoirs!

OMG, tu n’as pas honte de manger du foie gras, des huîtres, de la feuille verte!

Comment ça, tu n’as jamais allaité ? Décidément certaine mère non pas cet instinct maternel…

Quoi tu l’allaites encore à 2 ans ? Il n’est pas trop grand pour ça ? Moi, je trouve ça malsain !

Mais vous allez la fermez !

J’arrête où vous en voulez d’autres…? Je pense que vous avez compris là où je voulais en venir…

Quoi que tu fasses… Quoi que tu dises, tu seras jugé, critiqué…

Alors ne fais pas attention aux regards malveillants et aux discours négatifs des autres… 

Ne vis pas pour eux ! Vis pour toi et pour ceux qui sont chers dans ta vie.

Ne t’empêche pas de parler et dire ce que tu penses!

Ne t’empêche pas de vivre comme tu le souhaites ! 

C’est cette liberté qui rend heureux ! Alors soit libre…
Toi aussi, tu peux lever ton doigt si tu en as envie, ça fait du bien parfois ;)

Chris

 

snapchat-5724279478052651249.jpg

 

Publié dans Témoignages

La dépression post partum! (Témoignage)

 

Afficher l'image d'origine

Image: gynandco.fr/

Bébé est arrivé, vous avez tout préparé pour son arrivé et l’accueillir dans les meilleures conditions. Mais un visiteur surprenant et importun s’est invité : la dépression post-partum! 
Laura , 38 ans, est une mère et écrivain,  avant la naissance de sa fille Lana de 19 mois aujourd’hui, Laura était active, heureuse et épanouie dans sa vie personnelle et professionnelle… Elle a rapidement perdu, l’ énergie et l’ intérêt pour les activités qui auparavant l’excitait. Après un accouchement compliqué, une césarienne qui a conduit sa fille dans l’unité néonatale de soins intensifs, mais également des soucis supplémentaires associés à des coliques du nouveau-né. Laura a commencé à éprouver un sentiment croissant que quelque chose n’allait pas.

« Je ne connaissais pas la dépression post -partum pourtant, c’est ce qui m’est arrivait jusqu’à l’âge de 12 mois environ de ma fille.« 

Toutes ces choses que mes copines mamans font comme les ballades en poussettes ou regarder son bébé dans les yeux avec un grand sourire… Pour moi, c’ était impossible. J’étais devenu un robot qui devait faire les choses… Lui donner à manger, lui prendre son bain, réussir à l’endormir. Rien était fait avec envie, j’étais obligée de le faire alors je le faisais ! Le reste du temps elle restait dans son lit !

 Mon mari a senti que quelque chose n’allait pas ! Il était impuissant face à ma détresse ! Quand je regardais ma fille avec mon mari durant leur moment de complicité, je partais me réfugier dans la salle de bains pour m’effondrer en larmes. Il s’occupait tellement bien de Lana, tout était si simple pour lui, tout me renvoyait à ma défaillance…

Tout me peser énormément, j’étais tout simplement épuisée ! J’étais devenue un monstre aux yeux de mon marin, enfin, c’est ce que j’imaginais ! J’avais tellement honte de n’avoir pas envie de m’occuper de ma fille ! Je lui en voulais.. c‘était à cause d’elle cette situation! 

Tout se refermer autour de moi ! Ma famille ne me comprenait pas ! Mes copines ont fui en courant ! La dépression fait peur, mais elle n’est pas contagieuse ! 

Lana a grandi… Elle a soufflé sa première bougie ! Ce jour-là, j’ai eu un déclic ! Je l’ai regardé pour la première fois avec amour et tendresse. J’ai réalisé que j’avais perdu 1 an avec ma fille. Ce petit bout aux grands yeux noisette avait 1 an ! Je suis certaine que ma fille a senti ce déclic dans ma tête. Elle marchait à peine depuis quelques jours et elle s’est littéralement jetée dans mes bras. J’ai accouché de ma fille ce jour-là ! 

Malgré son impuissance face à ma détresse, mon mari a été d’un grand soutien. Nous avons pris rendez-vous chez un médecin deux semaines plus tard. Il m’a permis de me sentir mieux, de mettre des mots à mes maux.  Je n’avais plus honte enfin!

Il m’a fallu 1 an, 12 mois, 365 jours pour me sentir bien dans ma tête et dans mon corps. J’étais enfin prête à ouvrir mon cœur à celle qui compte le plus dans ma vie : ma fille ! Je l’aimais avant, je l’ai toujours aimé, mais je n’arrivais pas à lui montrer. 

Aujourd’hui, Lana a 19 mois, elle est mon bonheur au quotidien, elle est toute ma vie ! Je continue à voir cet homme qui me fait du bien, j’en ai encore besoin, car j’ai encore beaucoup de culpabilité face à cette première année, mais j’avance doucement, mais surement. 

J’ai encore peur aujourd’hui, mon mari et moi souhaitons avoir un deuxième enfant, mais cette peur me paralyse en pensant que ça pourrait arriver encore une fois. Je n’ai pas envie de faire revivre ça à mon bébé. Je suis encore fragile. Mais je sais que le temps m’aidera, je sais que mon mari et Lana sont là. 

J’aimerais dire à toutes ces femmes et ces hommes qui sont dans la même situation. Faites-vous aidez ! Parlez, n’ayez pas honte ! Ne restez pas seule face à cette montagne, ne perdez pas de temps… Parce que de l’autre côté de la montagne, c’est beau, c’est l’amour, c’est la vie ! 

Laura.

Merci Laura pour ce témoignage ! Si vous aussi, vous souhaitez partager votre témoignage de la dépression post-partum, vous pouvez m’envoyer votre témoignage en anonyme, pour que ce sujet ne soit plus un tabou! 

 

 

 

 

 

 

 

Publié dans Un peu de moi

C’est l’heure du bilan de l’année 2016…

 

L’année 2016 a été dure, très dure pour moi. J’ai l’impression de me répéter chaque année, en me disant que je suis soulagée que cette année se termine. Mais là, je suis vraiment soulagée qu’elle soit terminé !

Il y a eu la maladie, la fatigue, les moments de doutes et la peur ! On remet tout en question et on comprend vite qu’il faut profiter de la vie à chaque instant.

Il y a eu cette après-midi au travail, ou mon fils a ouvert la porte du bureau en larmes… Deux sales connards l’avaient agressé à coup de coup de pied dans le ventre et de coup-de-poing. Il y a mieux qu’une agression pour commencer une vie d’ado ! Niveau justice, rien est encore fait… J’arrive à comprendre  pourquoi certains font justice eux mêmes ! Bref…

Il y a eu le décès de ma maman…  C‘est dur. Je suis encore incapable d’en parler 8 mois après. Ici ou ailleurs. Je suis certaine que les gens doivent se dire  » Ben ça va, elle supporte bien le décès de sa maman…  » Mon dieu s’ils savaient au moins le quart de ce que je ressens ! J’ai continué à travailler, j’ai continué à vivre, j’ai continué à faire ce qu’il fallait faire. Parce que je n’ai pas le choix et parce que c’est ce qu’elle voulait ! Il n’y a pas une seule journée où je ne pense pas à elle. Je sais qu’elle est là et qu’elle nous protège. Maman, tu me manques terriblement.

Il y a eu cet accident de voiture à cause d’un homme qui avait vraiment trop bu ! Mon mari qui conduisait n’a rien vu venir, le choc frontal a été terrible. J’ai vu la mort devant mes yeux, pas la mienne, mais celle de ma fille à l’arrière de la voiture ! Dieu merci, nous sommes en vie avec quelques séquelles physiques mais surtout psychologiques. Bouboune refuse encore de monter dans une voiture si ce n’est pas son papa qui conduit. Elle a fait des cauchemars et elle en fait encore quelque foi. Je ne peux plus faire de longs trajets, même les cours trajets, sont très dur. Nous voyons un psychologue et petit à petit, nous nous sentons mieux. Il y a encore beaucoup de chemin à parcourir, mais nous sommes en bonne voie.

Enfin voilà 2016 a été rude ! Je ne sais pas ce que 2017 nous réservent… J’ai bien conscience qu’il y aura d’autres épreuves à surmonter… Ainsi va la vie.

Je ne peux pas m’empêcher de penser que malgré ces épreuves, nous avons tellement de chance… Car nous sommes ensemble… Il y a eu les attentats, les morts, les gens qui ont perdu des êtres chers… Tous ces gens, tous ces enfants morts pour une guerre encore en 2016. 

Mes enfants sont en parfaites santé et je mesure chaque jour la chance que j’ai ! Surtout quand on voit tous ces petits anges qui sont partis en 2016. Quelle douleur pour les parents.

Il y a aussi ces choses positives qui se sont passées cette année… J’ai eu beaucoup plus de responsabilités à mon travail. J’ai la chance de faire ce que j’aime, d’être entouré d’enfants et de travailler avec des collègues en or ! Je peux voir ma fille à l’école, passer des moments avec elle les mercredis après midi au centre de loisirs. 

Bouboune a eu 4 ans en décembre, elle est en moyenne section. Elle sait écrire son prénom, elle parle de mieux en mieux et elle grandit bien trop vite!! C’est notre petit clown de la maison, elle a toujours le mot pour nous faire rire. Mais aussi, elle bat les records des râleuses, comme sa mère !  

Loulou est en 5 eme, ce début d’année scolaire a été difficile ! Il me rappelle à l’ordre indirectement. Je dois être plus présente pour lui, il faut que je réserve un peu plus souvent des moments rien que tous les deux. Il va avoir 13 ans, il rentre en pleine adolescence et je ne suis pas au début de mes peines… J’espère qu’il ne fera pas les mêmes bêtises que moi à son âge… Mais chutt ça, il ne faut pas lui dire :) la communication reste primordiale à cet âge ! Mais dieu que c’est dur de parler à un ado ! Il est tellement gentil, il est toujours à vouloir m’aider. Il a tellement de patience avec sa sœur et tellement d’amour pour elle !

Et puis il y a le blog, que j’ai un peu délaissé cette année, la page Facebook et vous ! 3 ans d’aventure ! C’est magique, je ne vous remercierai jamais assez, car c’est grâce à vous !

J’ai eu de belles propositions de collaborations, des jeunes créatrices qui font des joyaux avec leurs doigts aux grandes marques internationales !

Je ne gagne pas vie, ce n’est pas mon travail principal, mais c’est un travail passionnant qui me prend beaucoup de temps et d’énergie, ça me permet de mettre du beurre dans les épinards et j’en suis très fière !

J’ai vécu presque autant de moments forts en une seule année que dans toute ma vie entière… Mais les choses les plus dures à affronter dans la vie sont finalement celles qui nous apportent le plus. Enfin je l’espère vraiment.

2017 annonce encore de très beaux projets !

Doudou, Loulou, Bouboune et moi-même, nous vous souhaitons une belle année à venir ! 

Beaucoup d’amour, de réussite et surtout la santé, j’ai bien compris que sans elle tout le reste n’a pas de valeur…

Bonne année 2017

Toi aussi, tu pourrais me raconter ton bilan de l’année si le cœur t’en dit…

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publié dans Tests / Sponso /Concours

Joyeux anniversaire 3 ans! 

Le 29 décembre 2013 j’ai cliqué sur créé une page Facebook…

En 3 ans il s’est passé tellement de choses… des bonnes, des mauvaises… la vie tout simplement.
Merci à ceux qui me suivent depuis le début dans cette belle aventure…

Merci aux nouveaux…

Merci à mes partenaires pour leurs confiances!

Merci aux jalouses, les sorcières, les vipères… Vous m’avez donné l’envie de me surpasser ! 😉

Bref…

Merci d’être là ! 🎂🎂🎂

Joyeux anniversaire à nous!

Psssssttt : Pour fêter ça, il y a un Multi-cuiseur COOKEO de MOULINEX 50 recettes à gagner sur la page Facebook La maman de Loulou et Bouboune.

Voici le lien pour participer : https://m.facebook.com/story.php?story_fbid=1794385894111279&substory_index=0&id=1439717016244837

Bonne chance 😘

 

EDIT : La gagnante du Cookeo de Moulinex est Fraçoise Creton ! Bravo

Publié dans Je cuisine! Enfin j'essaie!

Gâteau kinder schoko bons

Après la tarte amandine aux poires qu j’ai publié ici.

Je vous propose la recette du gâteau kinder schoko bons. 

Il est vraiment scho cro bon ! 😉

15056359_1774263439456858_1864820195156201737_n

 

Ingrédients :

Chocolat noir : 150 g

Beurre : 70 g

Oeufs : 3

Sucre en poudre : 100 g

Farine : 75 g

Levure : le quart du sachet

Schoko bons : une vingtaine

Préchauffer le four à 180

Préparation :

1/ Mettre du beurre au fond du moule 20 cm.

2/ Faire fondre le beurre et le chocolat dans le micro-onde. Mélangez.

3/ Ensuite fouetter le sucre en poudre avec les œufs et ajouter le chocolat fondu, la farine et la levure. Il faut bien mélanger.

4/ Répartir les schoko bons dans le moule.

5/ Verser la pâte dans le moule.

6/ Faites cuire le gâteau 20 min environ.

Voilà c’est fini, laissez refroidir et décorez à votre gout, moi j’ai mit des petits morceaux de caramels et quelques clémentines.

Dégustez !

.

Publié dans Je cuisine! Enfin j'essaie!

Tarte amandine aux poires 

Pour les gourmandes et gourmands

Ingrédients pour 8 personnes

 

  • 1 pâte sablée
  • 50g de beurre
  • 100g de sucre
  • 1 oeuf entier
  • 1 jaune d’oeuf
  • 30 g de farine
  • 90 g de poudre d’amande
  • Une poignée de petit dé au caramel
  • 2 poires fraîche et 4 demies poire en boîte

Préchauffez votre four à 220°c.
Mélangez dans un saladier le sucre et les œufs, puis ajoutez la farine et la poudre d’amande.  Ajouter le beurre fondu et la poignée de au caramel. Mélangez.
Étalez la pâte sablé dans un moule à tarte.
Versez le contenu sur la pâte sablée.
Épluchez les poires, coupez-les en en fine tranche et déposez-les sur la pâte. Mettre les demies poires en conserve au dessus.

Saupoudrez le sucre par dessus pour caraméliser à al cuisson.

Faites cuire 30 minutes.

Démoulez la tarte et dégustez là tiède !

Miammm 


wp-image-1304258683jpg.jpg

 

 

 

 

 

15032058_1140619789355876_2887492846863320514_n

 

 

14991900_1140101379407717_2534949544693580854_n