Publié dans Témoignages

Maman ange

Le 27 septembre 2012. Je me souviens encore de ce jour comme hier, ce jour ou je t’ai vu pour la première fois. Ton visage, le même nez que papa, mes lèvres, tes petits doigts tout fin que je m’efforçais d’enrouler autour de mon index, tes doigts que j’aurais tant aimé sentir se refermer sur le mien. En caressant ton visage, je voulais voir une reaction, sentir ton coeur battre, ta respiration, entendre ta voix, voir tes petits yeux se poser sur moi… mais non, rien. C’etait fini… La première et la dernière fois que je te voyais. 

Mon histoire est la même que des milliers de maman. Un test positif, une prise de sang confirmant, du bonheur a l’état pur. On imagine déjà notre futur, notre bébé grandissant, sa tête, ses yeux, sa couleur de cheveux … La premiere écho, première rencontre, tou va bien. Et puis arrive ce jour de la deuxième echo. C’était le 14 septembre. Le gynécologue qui m’annonce un petite fille, nous sommes aux anges, jusqu’a la fin de l’échographie. 
 » Il y a un soucis … «  

Ma fille était atteinte d’un spina bifida grave, elle n’aurait jamais pu marcher, jamais pu parler, jamais atteint le terme de la grossesse ou alors dans d’atroce et interminable souffrance pour s’éteindre le jour du terme. 
Ce jour là, j’ai juste pris ma decision de maman … Qu’est ce que veut une maman pour son enfant ? Ce jour là j’ai decidé que nous allions arreter ma grossesse à 22 semaines. Une décision douloureuse et tres dure pour moi encore aujourdhui. Mais qu’aurais-je du faire ? La laisser souffrir? pour mon propre bonheur ? et par mon égoisme la laisser souffrir ? Non une maman veut ce qu’il y a de mieux pour son enfant. J’ai decidé de laisser s’éteindre dans le plus agréable endroit pour elle bien au chaud dans mon ventre, rassurée par mes battements de coeur, enveloppée de mon amour pour elle. 

Décision très lourde à supporter, déjà par soi meme, mais aussi supporter face aux autres, ceux qui ne comprennent pas . 
« Tu en auras d’autre, tu es jeune « 
« Le prochain c’est le bon »
« Tu devrais l’oublier c’est du passé «  
ou encore « Tu as tué ton enfant ! « 
et j’en passe …
Ces phrases qui nous blesse, qui nous font sentir encore plus coupable, qui nous font sentir que nous sommes des meurtriers. Et pourtant je suis loin de cela, je suis une maman, j’ai fait le choix d’une maman, te faire partir avant de te voir souffrir ….

Et un jour, cette envie d’etre maman ressurgit, surement la preuve que tu avances malgres le manque, la tristesse. 
Test positif, et les gens qui te jugent encore … 
 » c’est trop tot » 
« tu fais sa pour oublier ton bébé perdue « 
On oublie jamais, mais on veut avancer, se battre. on veut etre maman malgres tout.

Test positif, de nouveau des idées en tête, mais avec une pointe de recul. Et si …. 
Ne pas se rejouir, se renfermer pour ne pas avoir peur, attendre les résultats, son échographie pour savoir si tout va bien. 
Je crois que j’ai profiter de cette seconde grossesse qu’a partir du 7eme mois… 

A toutes les filles qui ont subi une Interruption Medicale de Grossesse, je penses a vous, et vous n’êtes pas seule. Nos enfants, nos anges sont a jamais gravés en nous dans nos coeurs et dans les coeurs de nos proches. 
Pour ma part tous les jours, quand ma fille de 4 mois me sourit, je revois sa soeur, ma princesse ailées et je suis sure qu’elle est l’étoile, l’ange protecteur qui veille sur nous. 

Cindy Mam’ange et Maman

Un commentaire sur « Maman ange »

  1. Je n est jamais connue cette douleur mais je suis maman de 2 petite filles et en te lisant g ressenti toute ta douleur de maman et g étais très ému

  2. Ton témoignage m’a bouleversé. Aucune maman ne devrait avoir à vivre ça un jour.
    Moi même maman d’un petit garçon de 3 mois et demi je ne pourrais jamais imaginer vivre une chose pareille :'(
    Tu n’as pas tué ton enfant mais tu as abrégé ses souffrances car tu l’aimais. Elle veille sur vous maintenant et je suis sûre qu’elle t’es reconnaissante de ce que tu as fait pour elle.
    Tu es une maman très courageuse.

  3. j’ai vécu la même chose il y a maintenant 12 ans. tres soutenu par mon mari et ma maman j’ai pu avancer et un an apres mettre au monde un petit garçon. j’avais déjà un garçon de 4 ans et quand on m’a dit que la petite fille que j’allais mettre au monde avait le cervelet qui ne se développer pas et qu’elle serais pas du tout comme les autres, sur le coup on a tres mal et avec beaucoup de reflection on prend le courage d’interompre la grossesse. aujourd hui j’ai 2 grand garçon que j’aime de tout mon cœur mais la petite chloé que j’aurais du mettre au monde a aussi une grand place dans mon cœur.

  4. Bonjour , je me revois dans vos mots ,laissé partir nos anges est la meilleur des decisions vous le dites si bien une décision de maman non nous sommes pas.des.meurtrieres juste des mamans qui ne voulaient pas que leur bebe souffre . Pour ma grossesse apres mon ange je l’ai mal vecu tout le long d’autant plus que je devais retourner dans les memes lieux meme services que pour mon ange .je n’ai donc pas vecu pleinement cette grossesse je n’ai re vecu que quand clara est née et encore j’ai passer mon temps a avoir peur de la perdre aujourd’hui elle a un an j’ai moins peur . Bonne journee

  5. ce texte m’a renvoyé 5 ans en arrière…on n’oublie pas, on apprends juste à avancer avec ce poids dans le cœur. pour nos anges <3

  6. Je ne connais pas cette douleur, mais en étant maman nous voulons ce qu’il y a de mieux pour nos enfants. Votre témoignage m’a touchée. Vous avez fait un choix certes dur, mais à mon humble avis, juste pour votre petite fille afin qu’elle ne souffre pas. Vous avez eu du courage car prendre une telle décision n’est pas aisé. Puis par la suite vous avez su vivre avec cette perte et avancer. Oublier, cela est impossible, mais vivre à nouveau, faire des projets et avoir un nouvel enfant, c’est ce qu’il y a de plus beau pour vous. Dans ce monde il y a et aura toujours des mauvaises personnes ; critique, incompréhension… Cette terrible épreuve est gérée différemment pour chaque personne. Ne vous sentez pas coupable. Je vous souhaite beaucoup de bonheur dans votre vie future.

  7. Je suis bouleversée par votre témoignage…
    le silence… un geste, un regard, du soutien valent parfois plus qu’un mot, qu’une parole « déplacée »mais parfois involontaire dans ce triste événement car la perte d’un enfant est la pire des douleurs des souffrances, pour les parents. (Ma belle sœur a perdu son BB a terme)
    💕👼💕 pour tous ces petits anges partis trop tôt… A leur famille 💕
    mille pensées affectueuses

  8. Témoignage bouleversant qui m’a bcp touché, c est émouvant 😢
    Moi qui suis maman depuis peu j ose pas imaginer si cela m était arrivé m à réaction
    Bcp de tristesse et d amour dans ton témoignage
    Elle est bien mieux auprès des anges que ds ce monde de souffrance .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *