Publié dans Témoignages

J’aurai aimé qu’on me dise : une grossesse ce n’est pas que du bonheur!

Témoignage de Lili, qui souhaite écrire son histoire sur sa première grossesse. 

J’aurai aimé qu’on me dise : une grossesse ce n’est pas que du bonheur!

Petit résumé de mon histoire : je tombe enceinte de mon premier enfant. Je suis trop heureuse ! Il est tellement attendu. Mais deux semaines après je ressens de grosses douleurs dans le bas du ventre. Je vais donc aux urgences pour me rassurer et ils ont peut de compassion et me renvoie chez moi en me disant que c’est normal c’est le début ça tire un peu.

Je rentre donc chez moi. Et le lendemain au travail encore une forte douleur cette fois, c’est les pompiers qui viennent me chercher et je retourne aux urgences. Cette fois ci deux personnes rentrent dans la salle d’ oscultation en parlant de leurs week-ends respectives sans se présenter et une des deux me rentre des doigts sans me prévenir pour vérifier mon col…

Elles me disent bah, c’est bon vous pouvez y aller et de revenir dans une semaine pour vérifier. Je suis sortie seule en pleurant en attendant mon conjoint. Une semaine plus tard, je retourne là-bas et cette fois-ci c’est un interne très gentil qui me propose de faire une échographie pour voir si tout va bien. Et là, il a fait quelque chose qui m’a énormément touché, il m’a fait écouter le Coeur de mon bébé et je suppose que pour toutes les mamans du monde c’est comme ça.

A partir de ce moment-là! C’est concret, vous ferez en sorte qu’il aille bien et tout faire pour le protégé. L’interne a cherché avec moi ce qui pourrait me causer ces douleurs et nous avons fini par trouver que c’était mon travail qui n’était pas adapté et ils sont pris la décision de m’arrêter toute ma grossesse pour ne pas prendre de risque. Mais je l’ai mal vécu, car beaucoup de femmes continuent à travailler et je voulais en être, je voulais continuer… Deux trois jours plus tard, je commence à vomir, beaucoup, vraiment beaucoup, je perds 1kg 5 kg 9kg et je vais descendre jusqu’à 15kg en un mois.

C’est la période la plus dure, car je ne m’ alimente plus et je ne tiens plus debout. J’ai beaucoup de mal à le vivre et mon conjoint est en détresse car impuissant devant cette situation. En plus, je le rejet sans le vouloir, car je ne supporte pas qu’il me voit dans cet état. Du coup, période très difficile pour moi et lui.

Ensuite, diabète de grossesse. Déjà, que je ne mange pas beaucoup restrictions alimentaires. Légumes vapeurs et poulet…
Mais voilà le 7e mois et malgré la fatigue ça va de mieux en mieux. Je commence enfin à profiter de ma grossesse et mon conjoint aussi. J’ai le droit de me lever et je sors enfin de chez moi! Je revis avec bonheur et ma grossesse n’est plus un fardeau! (attention, je n’ai jamais considéré mon bébé comme un fardeau, mais ma condition physique lors de ma grossesse)
Je profite de chaques moments et commence à faire tout ce qu’il faut pour l’arrivée du petit bonhomme. La vieille de l’accouchement quelques choses me dit que c’est pour bientôt. Donc on fait une dernière soirée en amoureux. On va se coucher et vers 3h50 du matin, je perds les eaux. On fonce à la maternité. L’accouchement s’est super bien passer. Ces durs mois ont abouti à un accouchement au top ! Je me sens bien et je souhaite aller long sans péri.

Tout le monde est à mon écoute et je prends même le temps de prendre soin aussi du papa qui est du coup lui aussi dans une bonne énergie.
Le travail à durée 12h, mais la sortie 15 min (du rapide).

Après tout ce que j’avais vécu, il était là et en bonne santé. On oublie la douleur, les moments de doute, les pleurs… On fini par pardonner. Mais je n’arrive pas à oublier la solitude. Je me suis sentie si seule de vivre ça, car je ne sais pas pourquoi, mais j’ai l’impression qu’on ne doit pas en parler…
Ma deuxième grossesse (actuellement 4 mois) est comme la première, mais l’ayant déjà vécu je suis plus forte et plus optimiste, car je sais qu’au bout du chemin tout ira mieux et bien. J’aurais tellement voulu qu’on me le dise pour mon premier…

Qu’on me dise que ça va être difficile parfois mais qu’au moment où je l’aurais dans les bras tout ira bien.

 

Lili

 

Image associée

5 commentaires sur « J’aurai aimé qu’on me dise : une grossesse ce n’est pas que du bonheur! »

  1. Bonjour
    Mon dieu comme je vous comprends… Ma 1ère grossesse a été une catastrophe pour moi aussi. Les 5 premiers mois je ne faisais que vomir et après j’avais des contractions donc repos strict au lit avec un passage de 15jours à l’hôpital en grossesse à risque car risque de MAP (Menace d’Accouchement Prématuré). Ce fut tellement dur pour moi car beaucoup de douleurs et des intervenants médicaux pas très « doux ». Et puis mon fils est arrivé (avec seulement 3 semaines d’avance sur le terme)… Un accouchement que j’ai très mal vécu car très mal entouré par l’équipe soignante et notamment la sage femme mais quelle joie, quelle bonheur de le tenir enfin dans mes bras ! Et surtout aussi quel soulagement pour moi car mon état physique de grossesse étant terminé cela signifiait la liberté de reprendre une vie agréable avec mon mari et mon fils 😊.
    Pour ma 2nde grossesse tout le monde me disait « tu verras chaque grossesse est différente donc tout ira bien. » Et bien NON ! Encore une fois très très malade dès le début, j’ai perdu 4kg en 2 jours car je ne m’alimentait plus. Le 2ème trimestre j’ai pu souffler un peu et profiter un peu plus mais 3ème trimestre, rebelote les contractions et hospi 1 semaine encore 1 fois ! Et la ce fut plus dur psychologiquement pour moi car ne pouvant boir mon fils ainé je me sentais coupable… Et puis mon 2ème fils est arrivé, avec 3 semaines d’avance sur le terme lui aussi mais la par contre un accompagnement vraiment au top pour mon accouchement ! J’ai eu UN sage femme et il a vraiment été génial ! Et puis le soulagement ca yai, j’avais mon loulou dans mes bras, quel bonheur !
    Donc je comprend tout à fait votre point de vue 😉. Moi aussi j’aurais aimé qu’on me dise que la grossesse ce n’est pas tout beau tout rose…
    Je vous souhaite beaucoup de courage, de patience et surtout beaucoup de bonheur pour la suite de votre grossesse et dans votre vie 😉

  2. Que je te comprends pour mes 3 grossesses vomissements toute la journée et ceux jusqu a l accouchement ,hypersalivation ,malaise vagal, decollement, plaquettes trop basses,et je te passe tous les allers retours aux urgences pour tout ça accouchement déclenche a j+6 ( le comble pour un decollement quand meme )pour 2 et hémorragie pour 1….. alors comment te dire qu être enceinte est réellement les pires moments de ma vie (même si c’est dur à entendre pour celles qui galèrent à en avoir)

  3. Bonjour, ma première grossesse, très malade, trop malade. -13kg en 2 mois, arrêt de travail sur arrêt de travail. L’employeur fini par me licenciée. Il joue sur un arrêt arrivé trop tard. Suis pas calé en législation du travail, je n’ai pas fait intervenir les prud’hommes, j’aurais dû, mais trop malade. Je ne mange plus, je ne bois plus, ça fait 3mois. J’en peux plus. Ouf! Fin du 1er trimestre ça va mieux. Je mange enfin, petit à petit. Visite 4eme mois, gynéco pas gentille, oscultation très douloureuse, sueur froide, pleurs, mais d’après elle s’est rien. Effectivement ct rien, mais je n’y suis jamais retourné. Suivi directement à l’hôpital dès le 5e mois. Gynéco homme au top! Rassurant et attentif. Et surtout, lui, très en colère qu’elle ne m’est jamais envoyé à l’hôpital pour s’assurer que tt aller vraiment bien , vu la perte de poids rapide et la desydratation. Grr. Ouf! Il va bien. Reprise de poids difficile, pourtant je mange, au 7e mois, fringales sur fringales. Au 8e raclette ts les 3j. Mains qui gonflent et brûlent par crise quotidiennement. Arrivé du pépère j-12 du terme, voie basse péridurale, pas d’episio. Top top top!!
    Aujourd’hui il va sur ses 17a.
    Et puis, une 2e grossesse pas rose non plus. Encore plus malade 1er trimestre, moins de perte de poids. Bb arrivé j-31j. En pleine forme. Il aura 13a en fév.
    La dernière ct y a pas longtemps, elle a 17mois. Grossesse pire. Malade 3mois. Globe vesicale, sonder 3sem. Contractions des le 5e mois. Résultat le plus gros bb, se fut elle, la dernière, 4,1kg pour 52cm.
    Mais, les grossesse s’est fini… Ça s’est sûre !
    Bon courage à toutes les mamans

  4. Bonjour.
    J ai eu 2 grossesses. La première nikel,justes des nausées et prise de poids (15 kilos )travail long péridurale qui n’a pas fonctionné. Mon loulou est arriver. Que du bonheur. J ai allaiter en sachant que je ne Savais pas qu il fallait rester 8 jours à la maternité car la montée de lait ce fais au 3 ème jours après la naissance. Donc coup de cafard. Nolan avais du mal à prendre mon sein donc perte de poids,moi fatiguer + les pleures car j arriver pas à faire et téter Nolan. La sage femme me dis c est normal c est votre premier il faut laisser le temps faire cela va venir et le baby bleus c est les hormones. Donc 8 jours après retour maison. Hé la panique à bord. La journée seule avec nolan tjs peur qu il lui arrive quelque chose. J arriver pas à m organiser avec bébé,linge,ménage,courses. Du coup grosse dépression perdu 28 kilos suivi avec une spy qui m’a énormément aider. Mon mari étais désespérer car il savais pas comment faire pour m aider. Il travailler il partais très tôt le matin et rentrer très tard le soir.
    La dépression c est arrêter au bout de 1 an. Mon travail ma beaucoup aider aussi. (Je suis aide à domicile )3 ans plus tard
    2ème grossesse:nausées,aigreur d estomac,tension,toxoplasmose,siatique,fatigué.
    Accouchement avec déclenchement 3 semaines avant terme car trop de tension. Gel à 9h naissance 14h. Sans péridurale. 3 poussées et mon deuxième garçon étais là.
    Idem pour son grand frère j ai allaiter Rayan mais j étais plus sereinement car je savais comment sa ce passer.
    Pas de cafard rayan prenner du poids nikel. 8 jours plus tard retour domicile et la bah même cauchemar que pour Nolan .
    Mon mari partez en déplacement la semaine. Rayan avais énormément de colique,gaz et en plus un gros RGO nuit blanche à cause des douleurs journée idem. Donc grosse dépression perdu 35 kilos
    Ma mère est venu habiter 4 mois à la maison pour m aider et s occuper de Rayan jour comme de nuit car à coter j avais son frère Nolan qui rentrer à l école et sa ce passer très mal car voulais pas quitter maman. Nolan à été à l école toute la journée que as partir d avril. Donc on recommence suivi spy et tout le reste qui va avec. Mon mari voulais une fille il veux essayer mais moi non de peur de refaire la même chose que mon mes deux premier. Mais maintenant tout va très bien. Mes loulous vont très bien. Mon mari a arrêter les déplacement et moi beaucoup mieux. Congé parental à 3/4 temps. Donc je travail mai profite de mes loulous. Sa grandis trop vite.
    Virginie

  5. Décidément je crois que j’ai eu beaucoup beaucoup de chance avec ma grossesse idéale ! Après, ça a été une autre histoire… Bon courage à toutes les mamans enceintes !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *