Publié dans Témoignages

Témoignage

Mon témoignage somme toute pas aussi spécial que certains mais c’est le mien  et il est long
« J’ai rencontré mon homme par hasard au détour de la toile, tombée amoureuse de sa voix pleine de soleil. Un 1er regard sur un quai de gare qui fait dire que « c’est lui »…. Je deviens marâtre avant d’être mère car il a 2 magnifiques garçons
On décide très vite de faire un bb mais ce bb mettra 11mois a s’installé au creux de mon ventre.
et nous voilà parti pour 9 mois (enfin non 8) de bonheur, de félicité, de sérénité entre coupés de km à faire en voiture parce que papa et maman ne vivent pas ensembles. On s’installe ensemble pour le réveillon, on ben faut bien défaire les cartons, rdv un vendredi tout va bien, col fermé. Mardi matin, couchée 00h00, levée 00h05, ben oui j’arrive pas à dormir et je sais que c’est pour cette nuit avec 3 semaines d’avance. Les contractions se rapprochent, je crépie les toilettes, je perds le BM, téléphone à la maternité à 4h00, préparation de la valise en 4ème vitesse car ils m’attendent tout ça avec des contractions toutes les 5min. arrivés aux urgences à 5h, porte fermée  et les contractions sont passés à toutes les 2min. on nous ouvre enfin après 7min d’attention qui me paraissent des années.
Osculation, je suis ouverte à 5cm c’est donc parti pour la grande aventure.
Pause de la péridurale à 7h, … on laisse faire bébé… 8h20, il faut pousser car bébé n’y arrive plus tout seul et s’affaibli. OK ben c pas gagné après une nuit blanche.
2 / 3 poussées et un cri, oh quel cri magnifique… mais le plus magnifique reste à venir…
Mon homme qui m’annonce « Oh ma puce, tu m’as donné une princesse ! »
Ma puce vient d’avoir 11mois et on décide de lui faire un petit frère ou une petite sœur… difficile car ça marche pas malgré que rien ne cloche chez aucun de nous deux. Les gynéco ne veulent pas nous aider. Pendant cette période d’attente de 24mois, on doit laisser notre maison, on se retrouve sans toit mais mon grd-père nous ouvre ses portes, déménagement à faire avec une petite de 2ans. On trouve après 5mois de collocation difficile, une maison, je trouve un travail et….. Je tombe enceinte !
Même grossesse facile, sans complication sauf à la fin avec la fatigue et la chaleur mon col s’ouvre à 7mois ½ donc repos. Je mènerai cette grossesse jusqu’à 39sa pour donner naissance à un petit mec sans pousser, sans rien faire…. Mais mon mari a failli le voir atterrir sur le carrelage tellement il a pris de cours la sage-femme.
On est heureux avec nos 2 enfants mais l’envie d’un petit 3ème se fait vite sentir, comme on a eu du mal à avoir le 2nd on se décide alors qu’il a 6 mois, et miracle… seulement 4 mois après bb est là.
1ère visite car perte de sang à 6sa… mais malheureusement au 1er coup d’œil on ne voit rien… faudra revenir. Mais il regarde encore et là « surprise ils sont deux ! » pardon… et bien oui 2 petits points clignotent à l’écran, 2 petits cœurs battent dans mon ventre.
Grossesse très surveillée du fait de sa gémellité, ce coup si on décide de savoir si ce sont des filles, des garçons ou les deux qui se cachent là juste sous mon nombril… et voilà que 2 princesses sont entrain de se faire belle pour rencontrer leur famille.
à 33sa, voilà que je perds du sang, mon gynéco étant en vacances, je cours (ou presque) aux urgences. On me garde ! On me met sous perfusion pour arrêter le peu de contractions (que je ne sens pas) que j’ai, on me fait les piq-piq pour la maturation des poumons. Mais pas d’estimation du poids des bb. Je pleure pendant 10jours à cause de la douleur de la perfusion, de ce bon dieu de produit qu’on m’infiltre dans les veines et qui me fait souffrir. Seul moment de bonheur, les sms, mms que m’envoi mon mari, les petits mots de mes grands qu’il filme pour moi.
Ma plus grosse déception, ne pas être présente pour les 5ans que ma grande.
On m’envoi un psy car je suis littéralement entrain de péter un câble. J’arrive enfin à me faire attendre, ce ne sont pas les contractions qui me font mal mais votre produit pour arrêter ces dites contractions. Le gynéco de garde décide enfin de faire une écho de contrôle et… à 34sa mes filles sont estimées à 2.500kg chacune, elles craignent rien, elles peuvent sortir.
J’impose d’être sevrée de la perf en 2h car sinon j’arrache tout. On me garde en observation encore pendant 2 jours et je peux rentrer.
Je prends rdv avec mon gynéco quelques jours après qui m’annonce que je peux lâché prise, qu’elles peuvent venir. Elles se décideront 1 semaine après soit à 35sa et 5jours, la 1ère comme une lettre à la poste après une fissure de sa poche et 6h50 de travail, la 2nde après une manœuvre de grande extraction avec passage par les pieds, 10min plutard. Après seulement 1h de couveuse, j’ai pu les prendre dans mes bras.
Aujourd’hui je suis la plus heureuse des mamans avec ma petite tribu »
Désolée pour ce roman, mais ma vie est telle un beau livre pour moi !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *