Publié dans Un peu de moi

Ils voulaient mettre la France à genoux, ils l'ont mise debout. ‪#‎JeSuisCharlie‬

J’aurai aimé ne pas écrire ce premier billet de l’année 2015 sur ce sujet…

J’aurai préféré vous parler de Loulou ou bien de Bouboune, de mon super week end à Marseille…

Malheureusement, c’est bien de la tuerie à Paris qui a fait 12 morts et autant de blessés dont j’avais besoin de vous parler.

J’avais besoin de m’exprimer sur cette folie…

Hier en voyant une vidéo, j’ai pleuré, j’ai été profondément touché en plein cœur.

Au nom de la liberté d’expression, des personnes meurent.

Comment expliquer ça à mon fils de 10 ans et à ma fille de 2 ans.

Que ce monde devient fou et qu’aujourd’hui, on peut mourir en exerçant ses fonctions: illustrateur, policier, agent d’entretien !

Aujourd’hui, des enfants peuvent perdre leurs vies, parce que ce matin-là un taré a voulu mitrailler une école.

Comment leurs expliquer tout ça ?

Et puis, après, j’ai vu tous ces gens qui se sont réunis.

Qui se sont indignés, en silence, contre la haine, contre l’injustice et pour la liberté d’expression.

Alors je me suis dit que ce monde n’est pas tout à fait perdu, qu’il reste de l’espoir pour nos enfants.

Ils voulaient mettre la France à genoux, ils l’ont mise debout. ‪#‎JeSuisCharlie‬

10406702_10152954212842171_1865083024770383679_n

07/01/2015

Un commentaire sur « Ils voulaient mettre la France à genoux, ils l'ont mise debout. ‪#‎JeSuisCharlie‬ »

  1. Nous avons regardé plusieurs émissions, reportages, témoignages, écouté les informations. J’ai beaucoup pleuré, de peine pour ces gens qui ont payé de leurs vies, d’émotion pour leur entourage qui reste et doit vivre avec « ça », de regain d’espoir pour tous ces gens qui se levé et ont scandé le nom de Charlie comme symbole de notre liberté.
    J’ai eu peur, puis, comme toi, j’ai repris espoir. Puis j’ai vu des gamins exposé des théories du complots aberrantes au sujets des attentats, des gamins dire sans complexes que Charlie Hebdo « a dépassé les limites »… Devant leur parents, qui n’étaient pas d’accord avec eux, devant leurs profs qui tentent de leur inculquer un sursaut citoyen. Alors j’ai repleuré, parce que je me demande comment mes enfants trouveront leur place dans tout ça, ils sont petits, tous petits (3 ans et 6 mois). Et j’ai dit à mon compagnon qu’on aurait du boulot pour leur apprendre toutes les vraies valeurs de la vie, et surtout pour se battre contre tous ceux qui essaieront briser ces valeurs qui me tiennent tant à coeur, liberté, tolérance.
    Mais j’ai bon espoir car quand je lis ton article, je me dis que d’autres mamans ont les même préoccupations que moi alors on va y arriver 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *