Publié dans Un peu de moi

Cette douleur!

Je ne vais pas très bien depuis quelque temps, vous êtes beaucoup à me poser des questions.

Alors voilà, je vais essayer de poser des mots sur mes maux…

.

Après mon second accouchement en décembre 2013 pour la naissance de Bouboune.

J’ai eu des problèmes de santé due à l’hypertension, (je suis traitée) j’avais aussi une douleur au dos précisément à la colonne vertébrale, une douleur qui me réveiller chaque nuit vers 4h du matin. On m’avait dit que c’était la péridurale que ça allé passer… Sauf que 21 mois après, ces douleurs sont toujours là. Le seul moyen pour que je n’aie plus mal est de marcher… Alors à 4h du matin je marche dans ma maison depuis 21 mois !

Depuis le mois de mai  j’ai mal presque partout à chaque articulation. Sans parler des maux de tête de plus en plus violent.

2 mois que je ne peux plus prendre le bain à ma fille, alors que c’était un moment que j’adorais !

J’ai commencé à me poser des questions, je suis plutôt du genre anxieuse… J’ai tout de suite pensé à la maladie de ma maman la sclérodermie je vous en avez parlé ici « j’ai failli la perdre »

En juin je retourne voire mon médecin qui me prescrit des examens, pds et radios. Il n’y a rien. Elle me prescrit des anti douleur tellement fort, que je n’arrive même pas à rester debout!

Je ne dors plus, mes douleurs sont là en continues, elles ne me quittent plus ! Je suis fatiguée dès le matin au réveil.

Mon médecin me prescrit cette fois des anti dépresseur! « Je n’en veux pas! Vous ne me croyiez pas? Je vous dis que j’ai mal ? Je ne suis pas dépressive mais je vais le devenir si ces douleurs continues !

Elle me répond c’est le traitement habituel pour la fibromyalgie!

Elle m’explique que la fibromyalgie est un syndrome caractérisé par des douleurs diffuses dans tout le corps, souvent associées à une grande fatigue et à des troubles du sommeil.

C’est une maladie qui n’entraîne pas de complications graves, mais qui est très éprouvante et empêche souvent la personne qui en souffre d’accomplir ses activités quotidiennes. Fibromyalgie un document ici .

Me voilà dans les forums et autres pages Facebook de la fibromyalgie, je discute avec des personnes qui me disent, qu’il faut faire du sport, faire de balnéo, sortir, bouger, pour ne plus avoir le temps de penser à la douleur! Qu’il faut éviter le stress, il faut changer de rythme de vie.

Alors j’avais pris de bonnes résolutions, la première est de me calmer! Je suis constamment sur les nerfs.  Ensuite de me remettre au sport.

Et puis il y a eu ce matin où je me suis réveillée, j’ai voulu sortir de mon lit et je suis tombée ! Ma jambe droite n’a pas tenu, je ne la sentais plus, je suis restée par terre 2 min, les 2 min les plus longues de ma vie…

Et puis ma jambe est revenue à elle comme si de rien n’était. J’ai cette sensation parfois dans les mains qui font que je ne ressens plus les objets que je touche, les objets tombent alors que je les tenais… Je reparle à mon médecin de tout ce qui m’arrive, avec les résultats de ma prise de sang, je suis anémiée, fatiguée, je suis à fleur de peau et malgré ça j’ai 17 de tensions.

Elle se charge de me prendre rdv au plus vite avec un neurologue avec mes résultats de mon irm

Voilà, je n’en dirais pas plus, parce que je n’en sais pas plus. Maintenant j’attends…. Je crois que le plus dur c’est d’attendre !

Je ne veux pas me faire plaindre, ni avoir des réflexions désobligeantes, je sais bien qu’il y a bien pire que ça, bien pire que moi. J’aurai aimé vous écrire un article sur des conneries qui font bien rire, sur les bêtises de Bouboune.

Mais je vous écris comme je suis, comme je vis… Avec des hauts et des bas. Mais en ce moment, je n’ai plus envie, ni de rire, ni même de pleurer.

2915505981_1

Un commentaire sur « Cette douleur! »

  1. J’ai lu le début de l’article et de suite j’ai pensé à la fibro, ma mère la donc je sais bien… Mais pour le fait que tu perds la sensations de tes membres alors là !!! Ca doit être bien flippant. Courage ma belle

  2. Oh mince 🙁

    Je te souhaite que les résultats ne soient pas aussi mauvais que tu pourrais le craindre… Tiens-nous au courant !

    Je t’envoi pleins de bonnes ondes et espère que les médecins pourront au moins te soulager en partie de tes douleurs qui doivent vraiment t’handicaper au quotidien…

  3. L’attente… Des résultats, du prochain rdv, du bon traitement, d’aller mieux tout simplement… Cette attente si difficile a gérer je la connais aussi (pour une autre maladie)… Alors je sais a quel point c’est dur.
    Courage, il n’y a que ca a dire et pourtant c’est si peu…
    Mais n oublie pas, un jour, ton sourire reviendra, les pensées positives aussi.
    Ton message m’a touché, m’a renvoyé a mon passé mais aussi a mon présent, heureux alors que je ne voyais aucun avenir il y a encore quelques mois.
    Je te souhaite énormément de courage, encore et encore.

  4. Ben dis donc…. Je suis vraiment navrée de ce qui t’arrive 😔
    Ce ne doit pas être drôle tous les jours avec deux enfants à gérer.
    Je te souhaite beaucoup de courage ma belle et surtout ne plis pas tu as deux magnifiques enfants qui ne demande qu’à te voir avec le sourire…
    La maladie quelle qu’elle soit doit te donner envie de te battre pour eux tout comme ta mère l’a fait pour vous.
    Je sais que c’est facile à dire mais garde ça dans un coin de ta tête ça devrait pouvoir t’aider 😉
    Je t’embrasse 😘

      1. bon courage à toi dans ce moment qui est plus que tendu
        en espérant des résultats rassurant pour toi et ta famille
        Je sais bien que ce que je vais te dire est bateau mais tiens le coup je connais les douleurs chroniques je suis une grande migraineuse et avec de gros soucis au dos et des os fragilisé suite à une énorme prise de poids 30 kilos très rapidement
        mais il est important pour ne pas tombé en dépression de te changer les idées et de ne pas rester focalisé sur ces douleurs (je sais bien facile à dire )
        Enfin dis toi que tu n’es pas seule dans cette épreuve 😉

        Ness.

  5. Chère Chris
    Je suis émue et très touchée de nous transmettre tes maux et nous écrire à cœur ouvert…
    Je peux te dire qu’en te lisant j’ai reconnu mes maux depuis la naissance de mon fils en 2009… (Exceptée la tension). On peut en parler en MP.
    Je serai là pour te soutenir et te réconforter Chris comme tu l’as déjà fait avec moi à travers ta page.
    Je n’aime pas dire « bon courage » pardonne moi… Je veux t’encourager à croire en toi, en ta santé en tous ceux qui t’aiment et qui t’entourent!
    L’attente c’est horrible… le compte à rebours trotte dans la tête et ne permet même plus de réfléchir aux choses les plus simples!
    Chris, tu peux compter sur moi comme j’ai pu compter sur toi en partageant mes maux sur ta page, en participant à tes coms, tes concours, tes coups de gueule… T’es une femme au grand cœur!
    💕💕💕
    Que Dieu te bénisse et te protège toi et ta famille! ❤❤🙏🙏❤❤

  6. Bonsoir, je vous suis seulement depuis cette année, et ne vous connais pas, mais votre article me touche. Je sais ce que c’est que d’attendre, j’y suis en plein dedans, problèmes de santé aussi. Cela est très dur, effectivement, il faut essayer de s’occuper +++ pour éviter de trop penser, mais ce n’est pas facile. Juste pour votre information : des antidépresseurs étant utilisés avec une posologie autre que pour la dépression, agissent sur les douleurs (neurologiques dans mon cas). Au début, je n’en voulais pas non plus, et puis les douleurs épuisent et j’accepte enfin le traitement : 2 anti dépresseurs + 1 médicament, et c’est le trio gagnant au bout d’un an de « tâtonnements », les douleurs ne sont plus continues, et sont amoindries, et certaines douleurs ne sont plus là. Je vous envoies des ondes de soutien et vous souhaite bon courage. Tenez-nous au courant. Florèle.

    1. Merci florele. Oui je ne le savais pas mais le medecin me l’a expliqué. J’aimerais avoir puisé toutes les solutions avant d’en arrivé là. Mais si la dépression vient à cause des douleurs je n hesiterais une seule seconde.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *